Organe déprimogéne: Diaphragme

Description des principaux éléments constitutifs d’un Organe déprimogéne / Diaphragme :

Organe déprimogéne / Diaphragme

Le Diaphragme est installé sur la ligne, à l’endroit où le fluide doit être mesuré. Il produit une pression différentielle proportionnelle au débit au carré. L’orifice du diaphragme est calibré suivant les conditions de service données.

Robinets d’isolement :
Notamment, ils sont utilisés pour isoler les prises d’impulsion proche du diaphragme.

Ensemble transmetteur FKCT :
Il est installé proche du diaphragme et convertit la pression différentielle en un signal 4-20 mA raccordé sur le
microcalculateur PXH. Le capteur de pression différentielle est fourni étalonné suivant les conditions de service
données. Il est livré avec un manifold 3 ou 5 voies qui permet d’isoler le transmetteur de l’installation.

Transmetteur de pression FKPT :
Il est installé en amont du diaphragme et fournit un signal de pression pour la compensation de densité.

En fonction du produit à mesurer
En pression relative ou absolue et en pression différentielle, on peut être confronté au montage de séparateurs pour pouvoir mesurer de produit colmatant, chaud, agressif, alimentaire, pharmaceutique …

Sonde de température :
Elle est installée en aval du diaphragme et fournit un signal en température pour la compensation de densité.

Microcalculateur PXH :
Cette appareil affiche les différentes mesures (pression, débit, température) et calcule la compensation de densité nécessaire pour les conditions de vapeur. Le PXH est livré configuré et étalonné suivant les conditions de service données.